19 septembre 2014 | Posted in:Mail, OBM

Obm 3 utilise opush 3 pour le service activesync. Depuis cette version on doit installer cassandra nous même.

La raison est simple : du faite du multi node de cassandra, vous pouvez avoir cassandra sur un serveur différent que l’opush . Je vais donc vous décrire la procédure pour installer cassandra et opush sur un même serveur.

Pré-requis :

Une vm ou un serveur avec au minimum 2Go de RAM. Nous en mettrons donc 4Go.
Une Debian 7 64bit
La machine est en lan et son ip défini : son ip sera donc 192.168.4.125

Installation :

On commence par modifier notre source.list pour avoir les paquets pour cassandra et obm

On récupère les clés

Si vous êtes from scratch, n’oubliez pas d’installer le paquet curl pour la suite.

On met à jour notre liste de dépôts

Installation d’Oracle JRE

il faut au minium un JRE 1.7.0_25.  A l’heure ou j’écris ce tutorial la version est en 1.8

Allez sur la page :
http://www.oracle.com/technetwork/java/javase/downloads/index.html
et rendez vous sur JRE
Téléchargez la dernière version du JRE et installez la (attention modifiez le lien du Wget, mon AuthParam ne sera pas toujours valable, l’archive fait dans les 60Mo)

Lors de update-alternative, modifiez bien vos chemins en fonction de votre version.

Il nous reste plus qu’à définir la variable JAVA_HOME

puis vérifier le tout

résultat :

Afin de le rendre permanent modifier le fichier /etc/profile et coller le export vu au-dessus

Installation de JNA

on installe le paquet

Installation de cassandra 2.0

Configuration de cassandra

Il faut commencer avant tout par supprimer la configuration de base installée avec le paquet debian.

On peut configurer cassandra en single node ou en multi-node.
Dans ce tutorial, je traiterai que le cas du single node.
Éditez le fichier /etc/cassandra/cassandra.yaml et modifiez les valeurs dans le fichier comme ci-dessous

redémarrer cassandra

On se connecte maintenant à cassandra.

et on créé le keyspace et l’utilisateur  ayant accès pour opush.

Installation de Opush

Notez que pour répondre aux questions de l’installeur :
Pour les seed étant en single node: votre ip
Pour le keyspace : opush comme créé si dessus
Utilisateur opush : opush_user
Mot de passe de l’utilisateur : opush_password

Configuration de Opush

C’est là que j’ai eu ma grosse surprise… Je ne peux l’expliquer, mais les fichiers de conf de opush étaient tout simplement incomplets ou inexistants. Donc nous allons vérifier chaque fichier et leur contenu.

Voilà les fichiers et les explications pour les remplir.
/etc/opush/opush.ini

/etc/opush/ldap_conf.ini

/etc/opush/cassandra.ini

Initialisation du schéma de cassandra

Si vous regardez le fichier de log de opush /var/log/opush/opush.log vous verrez ce message d’erreur :

Pour faire cela on doit utiliser CRaSH

Présentation de CRaSH

CRaSH est un shell permettant d’administrer le serveur Opush.

Configuration de CRaSH

La configuration de CRaSH se fait dans le fichier /etc/opush/remote_console.ini

console.ssh.port permet de définir le port de connexion en ssh pour accéder à la console
console.authentication.domain permet de définir le domaine dans opush dont l’administrateur aura le droit de se connecter à CRaSH

Configuration de l’utilisateur ayant le droit d’administration de CRaSH dans OBM

Connectez vous sur votre interface Obm sur le global.virt avec l’utilisateur admin0.
Rendez vous dans Administration>Profil utilisateur
Recherchez admin et modifiez le profil

Dans Réglages Spécifiques cochez Administration et validez les modifications.

Connexion a CRaSH

Sur le serveur opush connectez vous comme suit à crash :

Le mot de passe étant celui de votre utilisateur admin0 dans Obm

Installation du schema

Dans la console CRaSH :

Voila c est fait!

Autres commandes :

schema status # pour l etat
schema update # pour la mise a jour
dashbord # un equivalent de htop

il ne reste plus qu’à redémarrer opush

Be the first to comment.

Leave a Reply


You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">

*